Les intérêts composés = les premiers revenus passifs à connaitre !

Aujourd’hui, je vais expliquer les intérêts composés qui peut vous aider grandement à faire croitre votre épargne et surtout rassurer le banquier au fur et à mesure de la construction de votre patrimoine.

intérêts composés
Les intérêts composés pour faire travailler votre argent !

Les intérêts composés est une technique qui permet de faire fructifier votre argent en automatique et sans action de votre part (à part faire le premier versement).

Maintenant Laurent je suis intrigué, vas-y explique ?

Il existe 2 types d’intérêts pour un compte bancaire. Dans notre cas, on va prendre, pour exemple, le livret A qui a un taux de 0,75 %.

Comme je l’ai déjà dis auparavant, c’est un taux très bas et ce compte n’est pas le mieux pour faire travailler votre argent. Par contre, il peut être utilisé pour participer à votre « épargne de précaution ». Je vous détaille dans un autre article les différents comptes et comment on peut les utiliser pour nous, investisseurs.

Je ferme la parenthèse.

Pour commencer, il y a les intérêts simples. Il sont calculés uniquement sur la base inchangée du capital.

Par exemple, si on dépose 10 000 euros sur son livret A à 0,75 % cela donne:

10 000 x 0,75/100 = 75 euros d’intérêts simples que vous toucherez en fin de la première année. Si on retire cette somme chaque année, on touchera la seconde année encore 75 euros et ainsi de suite.

Pour les intérêts composés, la technique est de laisser les intérêts touchés en fin d’année sur votre compte. Les intérêts composés se calculent dès la seconde année en prenant en compte le capital + les intérêts touchés les années précédentes.

Cela donne :

  • la première année, vous touchez 75 euros donc votre capital est de 10 075 euros ;
  • la seconde année, vous toucherez 10 075 x (0,75/100) = 75,56 euros d’intérêts touchés ;
  • en fin de troisième année, vous toucherez (10 075 + 75,56) x (0,75/100) = 76,13 euros d’intérêts touchés ;
  • Au final, sur les 3 ans vous avez gagné 75 + 75,56 + 76,13 = 226,7 euros.

Et c’est dans ce principe tout l’intérêt (j’ai pas fait exprès pour le jeu de mot ;)) du procédé. Alors oui, pour un taux aussi bas que celui du livret A, il faudra un certain temps pour se constituer une belle somme.

Mais prenez un compte plus rémunérateur du type assurance-vie possédant un taux minimum de 2 % et que vous faites un versement récurrent mensuel. Dans ce cas, vous allez pouvoir faire fructifier un capital rapidement.

Pour calculer les intérêts composés rapidement sur une période donnée, vous pouvez utiliser la formule suivante :

C0 (1+i)n = Cn

avec :

  • C0 = capital versé au départ appelé aussi capital initial
  • i = taux d’intérêts du compte
  • n = nombre d’années
  • Cn = somme obtenue

Ce qui donne pour notre exemple précédent sur 3 ans à 0,75 % avec un versement initial de 10 000 euros : 10 000(1+0,0075)^3 = 10 226,7 euros.

Cette méthode participe au changement d’optique que vous devez opérer sur la gestion de vos comptes pour faire travailler votre argent en automatique.

Petit conseil : Le mieux est d’ouvrir un compte de placement dans un autre établissement que votre banque et de programmer un virement permanent juste après avoir reçu votre salaire. Je rappelle que cette méthode est à coupler avec le fait de se payer en premier que j’explique dans cet article ici.

De fait, vous n’aurez pas la tentation de vouloir toucher à ce compte. Elle fait partie de votre stratégie à mettre en place sur le long terme. Si vous voulez connaitre d’autre moyens, vous les trouverez ici et ici.

Et vous, connaissiez-vous les intérêts composés ?

Connaissez-vous d’autres techniques simples pour faire travailler votre argent ?

 

 

1 commentaire sur “Les intérêts composés = les premiers revenus passifs à connaitre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *