Un devis doit être vérifié et comparé avec ceux d'autres entreprises !
rénovation

Le devis un document cadre pour vos rénovations !

Le devis est le document obligatoire pour éviter les mauvaises surprises lors de vos travaux de rénovation.

Vous venez d’acheter un bien et vous êtes enthousiaste et impatient de le mettre en location. Vous entrez dans la phase que j’appelle de rénovation.

Pour planifier la budgétisation de vos travaux et que le chantier se passe sans encombres, il y a des actions à faire avant d’en arriver au devis.

  • vérifier son budget : c’est bête mais le mieux est que les travaux ne dépassent pas l’enveloppe qu’on s’était fixée lors de notre étude pour établir le crédit immobilier.

Pour estimer rapidement votre enveloppe, je vous laisse aller lire l’article suivant.

  • définir ses besoins : prendre le temps de bien lister les travaux à effectuer et de se renseigner sur le prix des matériaux, visiter les magasins de bricolage, dessiner des plans ;
  • Essayer si possible de budgétiser vos travaux par poste (plomberie, électricité, maçonnerie, etc.) ;
  • effectuer le métré le plus précis possible = cette action est liée à la précédente car pour avoir une idée du prix global des matériaux, il est préférable de connaitre au mieux la surface des pièces à rénover.

Tout d’abord petit rappel du contexte. Un devis s’établit lorsque les travaux effectués par un professionnel dépassent 150 euros.

Il doit être daté et signé par le client avec la mention « bon pour accord » ou « bon pour travaux ». Dès que ces conditions sont remplies, le devis engage l’artisan sur son contenu.

Maintenant, voyons les mentions obligatoires qui doivent apparaitre sur ce document. Pour vous aider vous trouverez ci-dessous un exemple.

Devis

Un devis doit être vérifié et comparé avec ceux d’autres entreprises !

  1. le nom de l’entreprise avec ses codes d’identification (RCS, SIRET,RM, etc. ) et sa raison sociale
  2. le nom et l’adresse du client
  3. date de rédaction du devis et durée de validité
  4. lieu d’exécution des travaux
  5. la mention « devis » ou « proposition de prix »
  6. le décompte détaillé des prestations
  7. description des prix de la prestation, de la main d’œuvre et des matériaux
  8. date de début des travaux et durée estimée
  9. le nom et la signature du responsable
  10. les modalités de paiement, de livraison et d’exécution du contrat
  11. les modalités des réclamations et conditions du service après-vente (garantie notamment).

Maintenant que les mentions obligatoires sont connues, la première chose à faire est de vérifier l’existence et la stabilité de l’entreprise.

Expliques Laurent je comprends pas ?

Avec les numéros d’identification de l’entreprise, vous pouvez aller sur le site societe.com ou infogreffe.fr pour vérifier l’existence et l’ancienneté de l’entreprise. Je vous conseille d’être vigilant quand l’entreprise a qu’1 an d’existence. Autre possibilité que vous êtes en droit de demander est de voir un ancien chantier. Si l’artisan est réticent pour vous montrer un de ses chantiers, c’est un signe non ?

Pour le point 6, il faut bien vérifier les quantités (mais si vous avez fait les actions en début de cet article, il n’y a pas de problème sur ce point :)) et se méfier des gros écarts. Dès qu’il y a un doute, n’hésitez pas à demander des explications à l’artisan.

Pour le dernier point, assurez-vous que l’artisan possède une garantie décennale. Selon le code civil, la garantie décennale couvrant pendant les 10 ans suivants les travaux sur les dommages graves :

  • qui affectent la solidité de la construction (risque d’effondrement) ;
  • qui rendent le bien impropre à sa destination (infiltration suite rénovation toiture) ;
  • qui affectent des équipements indissociables (gros œuvre touchant carrelage, installation chauffage encastrée dans maçonnerie).

Après avoir choisi l’entreprise parmi les 3 devis (minimum), il faut s’assurer des points suivants pour cadrer l’artisan, être sûr du contrat lié avec l’artisan :

  • confirmer les équipements = vérifier tous les matériaux et équipements pour éviter des commandes supplémentaires durant le chantier ;
  • traiter en « net et forfaitaire ».

il faut que cette mention soit inscrite en face du prix total du devis pour éviter que l ‘entreprise par un oubli ou imprécisions majore le devis.

  • comme énoncé plus tôt, vérifier les assurances ainsi que les certifications de l’entreprise (RGE, Qualibat, etc.)
  • valider le planning pour éviter un retard du chantier

il faut faire préciser les échéances intermédiaires si l’entreprise exécute plusieurs travaux et/ou la date de réception (date de fin) des travaux.

Enfin, dès que le devis est signé et que vous êtes en accord avec l’artisan, veillez à prendre les précautions suivantes :

  • prévenir les voisins si vous êtes en copropriété ;
  • préparer des endroits de stockage (intérieur et extérieur) si besoin ;
  • vérifier les accès au chantier pour que la livraison des matériaux ou tout simplement le déchargement des outils de l’artisan se passe bien.

Et vous, comment avez-vous procéder lors du choix de l’artisan pour rénover votre bien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *